Comment choisir le titre de son premier bouquin ?

3 septembre 2020

Le titre assure 3 fonctions principales : la fonction d’information, la fonction d’incitation et la fonction d’identification. Il est donc un élément fondamental pour un ouvrage et par conséquent, bien le choisir revêt une importance capitale. Or, ce n’est plus un secret que le choix du titre est pour tout auteur un exercice périlleux. Pourtant, il existe quelques astuces pour trouver un bon titre. Vous venez de boucler votre premier ouvrage et vous avez des difficultés à lui trouver un titre ? Vous vivez l’embarras entre plusieurs propositions de titres pour votre livre ? Découvrez ici les clés nécessaires pour choisir le titre adéquat pour votre premier bouquin.

Choisissez le plus simple, mais le plus percutant

On mesure la simplicité d’un titre à la capacité de le comprendre dès le premier coup d’œil. Un titre simple est un titre qui n’impose pas au lecteur un recours au dictionnaire pour démêler l’information. Parfois, beaucoup commettent l’erreur de forger un titre qui est impossible à comprendre sans beaucoup de temps d’attention. Contrairement à l’effet d’incitation, vous risquez plutôt de repousser le lecteur. Convenez qu’on ne va pas à la librairie un dictionnaire à la main pour fouiller le sens des mots ou la teneur d’une expression. On s’y rend plutôt l’esprit libéré pour se laisser saisir par l’œuvre la plus excitante. Et la simplicité participe beaucoup à l’excitation. Mais pas seulement ! Le penchant percutant aussi est de mise.

On qualifie un titre de percutant sur la base de son aspect intriguant. Le suspens, l’incertitude qu’il dégage sont autant de caractères pour le reconnaitre. Pour avoir un titre percutant, il faut par exemple miser sur sa forme (interrogative ou exclamative). Vous pouvez aussi déployer dans votre titre des sentiments particuliers sans vous éloigner de l’intrigue (l’histoire) de votre livre.  

L’originalité est de mise

Un titre original est un titre unique. Il ne doit pas laisser un arrière-gout de déjà-vu. C’est essentiel pour démarquer votre œuvre de la multitude qui existe déjà. Pour avoir un titre original, vous pouvez par exemple vous inspirer des dictons. Il est en effet rare de voir une œuvre rappeler une parole sentencieuse. Cela a l’avantage d’activer la curiosité du lecteur. Également, cela donne la certitude à l’auteur de n’avoir copié aucun autre. Lacourseauxmots.com est une plateforme qui fait découvrir des dictons peu connus, mais déroutants. Faites-y un tour pour dénicher celui qui se rapproche le plus de votre œuvre afin de former le titre de votre premier bouquin.

 Restez fidèle à votre genre

Le genre permet de catégoriser l’œuvre. Dans le même sens, le titre qui constitue le portail de l’intrigue doit permettre de conforter le genre. Un titre qui donne l’impression d’un essai alors qu’il s’agit en réalité d’un roman n’arrange pas son auteur. Il a plutôt de fortes chances d’embrouiller le lecteur et de le sortir du contexte dans lequel il devrait le plonger pour le fidéliser. En tant que nouvel auteur, vous devez donner une place de choix à ce critère pour éviter d’être mal étiqueté.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *